Tout savoir sur le conflit opposant les VTC aux Taxis !

0
582

Le conflit opposant les Véhicules de Tourisme avec Chauffeur (VTC) aux Taxis reste un sujet d’actualité. Mais si le grand public est désormais habitué à voir les Taxis faire la grève ou à entendre les revendications de chaque camp, très peu d’entre eux connaissent réellement les origines et les enjeux qui se cachent derrière ce conflit. Tout ce qu’il faut savoir sur le conflit opposant les VTC aux Taxis. Et vous, plutôt chauffeur privé ou taxi ?

VTC versus Taxis : un conflit d’intérêts

Grâce à la licence que leur délivre gratuitement l’Etat, les Taxis peuvent stationner sur la voie publique, pratiquer la maraude (prendre une course à la volée) ou encore circuler sur les voies rapides et l’autoroute. Les VTC quant à eux, selon les règles prescrites par la loi Thévenoud, n’ont pas l’autorisation de pratiquer la maraude, mais doivent trouver des clients grâce aux réservations (téléphoniques ou internet) et doivent absolument retourner à leur base avant de pouvoir effectuer la course suivante. La règle de départ était simple et sans ambiguïté : les réservations aux VTC et la rue aux Taxis.

Déjà à ce stade, on constate l’inégalité entre Taxis et VTC. Et la situation ne fera que s’empirer avec le temps. Dès lors que l’Etat a accepté que les Taxis revendent leur licence, que ces derniers ont obtenu l’avantage de la réservation téléphonique et de la maraude électronique… le conflit a éclaté. Alors que les Taxis harcelaient l’Etat pour obtenir le monopole de la maraude (électronique et physique), les VTC quant à eux exigeaient pouvoir poursuivre leurs activités en toute liberté.

L’évolution du conflit

guerre contre uberAu fil du temps, le conflit a pris un tout autre tournant. Si initialement il opposait deux grands blocs à savoir les VTC et les Taxis, désormais, il oppose les chauffeurs de Taxis aux nouvelles plateformes et à certains VTC. Et la cause en est simple.

D’une part, les chauffeurs de Taxis revendiquent toujours le droit de conserver leur monopole et sont soutenus par certains chauffeurs de VTC, qui dénoncent une concurrence déloyale pratiquée par les plateformes. D’autre part, le restant des chauffeurs de VTC restent contre le fait que les Taxis obtiennent aussi le monopole de la maraude électronique.

Tout porte à croire que ce conflit opposant VTC et Taxis durera encore longtemps. Pour en savoir davantage sur ce conflit, suivez le guide ici.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY