Affaire Volkswagen : ce qui va changer après la crise

Depuis que la supercherie a été révélée, l’affaire Volkswagen a fait couler beaucoup d’encre et jusqu’à aujourd’hui, continue à faire parler d’elle. Considérée par les spécialistes ainsi que les critiques comme « la plus grande fraude de l’histoire de l’industrie automobile » et considérée par les consommateurs, plus précisément les possesseurs de véhicules de la marque comme un véritable abus de confiance et une escroquerie…, cette fraude, inévitablement, a et aura des conséquences majeures sur l’empire Volkswagen.

Suite de l’affaire Volkswagen

imageAprès le choc et l’indignation des débuts, l’affaire Volkswagen a laissé place à une crise profonde. Profonde, car ses conséquences sont loin d’être anodines et s’étendent même à l’ensemble du secteur immobilier. Pour l’empire, les conséquences ne se sont pas fait attendre. Quelques jours après les révélations, avec la perte de notoriété de la société et la démission en grande pompe d’un bon nombre de ses dirigeants, la valeur des actions de la société ont considérablement chuté. Parallèlement, et comme l’on pouvait s’y attendre, la fraude aura remis en cause la confiance que le grand public avait sur la fiabilité des véhicules Volkswagen. Il est donc tout à fait normal d’envisager que pour les années à venir, les ventes du fabricant risquent de chuter énormément (sans toutefois l’emmener à la faillite).

Dans une autre mesure, les conséquences de la crise s’étendent à l’ensemble du secteur automobile en affectant les autres fabricants. En effet, depuis que l’affaire ait été révélée, les suspicions en ce qui concerne les véhicules des autres fabricants ne cessent de circuler et de se répandre. Bien que le fondé de ces rumeurs et suspicions n’ait été démontré jusqu’à aujourd’hui, les consommateurs eux préfèrent rester prudents en y réfléchissant à deux fois avant de procéder à un achat de véhicules. Conséquence logique de ce phénomène, certains fabricants font aussi face à ralentissement (voire une diminution progressive) des chiffres de ventes. D’autres fabricants par contre, ont trouvé leur bonheur dans la crise Volkswagen grâce à leur produit qui sont loin de tout soupçon.

Une pensée sur “Affaire Volkswagen : ce qui va changer après la crise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *